Sybéria: 1…2…3!

Amoureux de jeu d’aventure, peut-être reconnaîtrez-vous le clin d’œil fait à Benoît Sokal dans le tome 1 du Protecteur de l’illusion. En effet, lorsque Ben quitte la ville de Minunster en direction des épreuves qui lui permettront de quitter l’illusion, il prend un mystérieux train perdu dans un décor enneigé.

Sur cette image, on peut voir la fameuse américaine, Kate Walker, héroine de la trilogie Sybéria éditée par Microïds. Voici la couverture du troisième épisode.

Le joueur incarne cette avocate qui est envoyée par son employeur acheter une usine de jouets sur le continent européen, à Valadilène plus exactement. Afin d’accomplir cette mission, elle devra traquer un inventeur de génie du nom d’Hans Voralberg.

Son compagnon de voyage ne sera autre qu’une des créations de cet inventeur, un automate nommé Oscar. Cet automate conduit un train construit à partir des plans d’Hans et dont je me suis inspirée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s